Qui sommes-nous?

Depuis sa création en avril 2014, notre association lutte contre les prix exorbitants  du pèlerinage à la Mecque en France sous toutes ses formes et de favoriser le vivre ensemble et sortir les personnes de l’isolement pas le biais de sorties culturelles.

 

Pour le plus Grand Nombre nous avons menée une étude sur pratiquement deux ans.

 

Voilà le résultat:

L’Internet,qui s’est ajouté aux canaux de distribution traditionnels, est devenu un outil de plus en plus important pour l’offre de services et de voyages. Ces derniers sont combinés non seulement sous forme de forfaits traditionnels organisés à l’avance mais aussi,souvent, de manière personnalisée.

 

Le développement de la vente en ligne d’internet et de la libéralisation du secteur aérien ont modifié la façon dont les consommateurs organisent leurs vacances, leurs voyages.

 

Certaines données montrent que les personnes effectuant des achats en ligne dans l’Union européenne disposent d’un choix de produits jusqu’ à seize fois plus important, mais 60 % des consommateurs n’utilisent pas encore ce canal de distribution.

 

Du fait de cette réticence, ils ne profitent pas pleinement de la diversité de choix et de prix qu’offre le marché unique. Des mesures visant à renforcer la confiance des consommateurs dans le commerce trans-frontière en ligne peuvent considérablement dynamiser la croissance économique en Europe.

 

Le marché des voyages a considérablement évolué depuis l’adoption de la directive 90/314/CEE.

Par un communiqué du 9 juillet 2013, la Commission européenne a annoncé la révision en cours de la Directive européenne de 1990 (Directive90/314/CEE du Conseil, du 13 juin 1990), concernant les voyages,vacances et circuits à forfait transposée par la France par la loi du 13 juillet 1992 aujourd’hui codifiée sous les articles L 211-1et suivants du Code du tourisme.

 

L’objectif de la Commission est, sans surprise, de renforcer les droits des consommateurs et d’adapter le texte au recours croissant des acheteurs sur Internet. La directive modifiée devrait donc expressément viser les forfaits personnalisés en ligne ou packages dynamiques qui combinent plusieurs prestations choisies parle client au moment de la conclusion du contrat.

 

La directive 2005/29/CE, prévoit un niveau élevé de protection des consommateurs dans tous les secteurs. Elle sert de filet de sécurité.

 Elle garantit que les consommateurs ne soient pas trompés ou exposés à un marketing agressif, et que toute allégation commerciale formulée soit claire, exacte et justifiée de sorte que les consommateurs puissent faire des choix éclairés et pertinents.

 

Notre devise est :

Dépassons la satisfaction individuelle pour un intérêt collectif